Opération Henri

En 1997, une relation des Hells Angels du chapitre de Québec, qui craint pour sa sécurité à cause d’une dette impayée, devient agent source pour l’escouade Carcajou.

Mise sur pied deux ans auparavant, l’escouade Carcajou avait pour objectif de contrecarrer la guerre entre les Hells Angels et les Rock Machine pour le contrôle de la drogue et de la prostitution. Loin d’être circonscrite à Montréal, cette guerre faisait rage à la grandeur du Québec.

Les enquêteurs réussissent ainsi à anéantir les activités des Hells du chapitre de Québec et  démantèlent du même coup leur important réseau de trafic de stupéfiant sur la Côte-Nord.

Mais ce qui distingue l’opération HENRI, c’est que pour la première fois au Canada, les enquêteurs ont réussi à obtenir la destruction, par ordre de la cour, du local que les Hells occupaient à St-Nicolas, dans la région de Québec.