Opération Cabotin

En 2009, les enquêteurs de l’Opération Cabotin, grâce à la filature et à l’écoute électronique, parviennent à identifier les principaux membres de l’organisation dirigée par Bernard Plourde, le Hells Angel responsable du trafic de stupéfiants dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Pour prouver que ce réseau s’adonne à une grande échelle au trafic de stupéfiants, les enquêteurs saisissent coup sur coup plus de 200 000 $ ainsi que 6 kilos de cocaïne.

Mais avant de tout dévoiler au grand jour, il leur faut se synchroniser avec le projet SharQC qui vise l’ensemble des Hells Angels du Québec.

Par contre, lors du ratissage du projet SharcQc en avril 2009 le Hells Angel Bernard Plourde n’est pas du nombre puisqu’il ne se trouve pas chez lui ce matin-là. Ce n’est que 6 mois plus tard que les policiers réussiront enfin à le retracer et procèderont à son arrestation.